Protection familiale

Protéger sa famille en cas de malheur ou de maladie.

Prévoyance

Comment protéger vos proches ?

Il existe de nombreuses solutions pour protéger ses proches. Quels que soient votre situation patrimoniale et vos objectifs, un de nos conseillers sera dédié à votre dossier et à son suivi afin de vous apporter un conseil sur-mesure et personnalisé.

Comme pour tous nos domaines d’interventions nous ne pouvons pas vous donner de conseil sans avoir réalisé un bilan patrimonial au préalable.

La prévoyance consiste à couvrir et anticiper les conséquences engendrées par la survenance d’un ou plusieurs risques regroupant les « opérations ayant pour objet la prévention et la couverture du risque décès, des risques portant atteinte à l’intégrité physique de la personne ou liés à la maternité, des risques d’incapacité de travail ou d’invalidité ou du risque chômage ».

La prévoyance peut concerner tant la gestion du patrimoine privé que professionnel.

01

Gestion du patrimoine privé

Dans le cadre de la gestion du patrimoine privé, la prévoyance peut prendre la forme d’une assurance décès qui garantit le versement d’un capital ou d’une rente au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) si l’assuré décède avant le terme du contrat. Il est aussi possible d’inclure au sein de son contrat des garanties optionnelles telles que la rente éducation, l’assurance décès en cas d’accident, l’assurance invalidité et incapacité, perte d’emploi, assistance administrative et juridique…

Le coût d’une telle assurance varie en fonction de plusieurs données telles que l’âge, les garanties souscrites ou encore l’état de santé du souscripteur.

02

Gestion du patrimoine professionnel

Dans le cadre de la gestion du patrimoine professionnel, un associé ou chef d’entreprise peut souhaiter anticiper les conséquences qu’engendreraient le décès ou l’incapacité d’un associé ou homme clé, sur la société.

À ce titre, et selon les intérêts en jeu, il est possible de souscrire, par exemple :

  • une garantie « croisée » entre associés, qui a pour objet d’octroyer aux associés survivants des moyens financiers (via une clause bénéficiaire à leur profit) pour racheter les titres en cas de décès de l’un des associés à ses héritiers.
  • une assurance « homme-clé » contractée par une entreprise à son profit sur la tête de ses dirigeants ou de certains collaborateurs, qui a pour objet de compenser le préjudice qui résulterait du décès ou de l’incapacité de la ou des personnes assurées par le versement d’une indemnité en fonction des seules pertes pécuniaires consécutives à la survenance du risque.

Vous l’aurez compris, il nous est possible de vous apporter un grand nombre de conseils sur ces différents points.